Critères d’admission

1 – L’âge minimum pour intégrer Air Similan est de 15 ans. Un postulant de moins de 15 ans sera immédiatement refusé.

2.1 – La compagnie étant française et basée en France, le postulant doit parler couramment le Français. Avoir la nationalité française n’est pas indispensable pour rejoindre la compagnie.
2.2 – Le postulant doit maîtriser les bases de l’anglais aéronautique (alphabet phonétique de l’OTAN, clairances et phraséologies simples…). Une connaissance plus poussée de la langue est appréciée.

3 – Le postulant doit posséder un compte IVAO et/ou VATSIM. Celui-ci doit être actif sur ce/ces réseau(x).

4.1 – Il est attendu du postulant qu’il ait des connaissances suffisantes sur la simulation de vol et sur les avions qu’il pilotera chez Air Similan.
4.2 – Une non-maîtrise suffisante des avions pourra amener à une formation obligatoire à réaliser sur cet appareil, ou bien à la suppression de la qualification.
4.3 – Le postulant doit posséder un add-on convenable de chaque avion qu’il pilotera chez Air Similan. Par example : Airbus A320 Flight Sim Labs, Aerosoft, Flight Factor, Fenix… ou Boeing 737 PMDG, Zibo…

Candidature

5.1 – Chaque postulant doit obligatoirement réaliser une candidature sur le site d’Air Similan. Celle-ci se compose de deux parties : un formulaire à remplir avec différentes informations et un examen d’entrée. L’examen d’entrée est un examen théorique sous la forme d’un QCM qui regroupe diverses bases sur la simulation, le vol contrôlé, la connaissance d’Air Similan... Il est recommandé de bien consulter le site de la compagnie virtuelle au préalable.
5.2 – Toutes les informations personnelles saisies dans la candidature doivent être exactes. En cas d’informations erronées, la candidature sera d’office refusée.
5.3 – Dans le formulaire à saisir, le pilote devra indiquer la qualification qu’il souhaite obtenir initialement. Il a le choix entre une qualification sur Airbus A320 ou sur Boeing 737. Il ne peut demander qu’une qualification lors de sa candidature. Il aura la possibilité d’en obtenir davantage dans le futur (voir le paragraphe 11.2).
5.4 – L’examen est réussi lorsque le postulant obtient 75% (ou plus) de bonnes réponses.
5.5 – En cas de réussite à l’examen d’entrée, le postulant sera recontacté par email entre quelques heures et quelques jours suivant sa candidature. Celui-ci aura accès à l’Intranet d’Air Similan et disposera du statut de « Pilote d’essai ». Il aura alors deux semaines pour effectuer sa première rotation avec Air Similan (avec l’appareil choisi lors de sa candidature), suite à quoi il se verra attribuer le statut de « Pilote » : il sera officiellement pilote pour la compagnie. Si le premier vol n'est pas réalisé lors des deux premières semaines suivant l'admission et que le futur pilote n'a pas justifié son absence auprès de la compagnie (par email à l’adresse pilotes@airsimilan.com*), celui-ci se verra automatiquement licencié de la compagnie virtuelle Air Similan.
5.6 - En cas de réussite à l'examen, il sera demandé au pilote d'intégrer le serveur Discord d’Air Similan permettant l’échange entre les pilotes de la compagnie, des éventuelles réunions, des vols groupés…
5.7 – En cas de non-réussite à l’examen d’entrée, le postulant ne pourra pas réitérer sa candidature. Il aura la possibilité, s’il le souhaite, d'être pris en charge par l'École Nationale d'Aviation Virtuelle (ENAV), partenaire d’Air Similan, qui s'occupera de tout lui enseigner avant son admission au sein d'Air Similan. Il devra sinon attendre trois mois avant de pouvoir procéder à une nouvelle candidature sur le site d’Air Similan.

Activité

6.1 – Chaque pilote se doit de réaliser un minimum de deux rotations complètes tous les deux mois.
6.2 – Si le pilote n’est pas en mesure de voler pendant une période, il doit informer l’administration de la compagnie par email à l’adresse pilotes@airsimilan.com*, sous peine de se voir licencié de la compagnie.

7.1 – Pour certains add-on, l’unique livrée téléchargeable de nos appareils est le premier avion de la flotte, immatriculé « Alpha ». Malgré cela, nos pilotes ont pour obligation de voler avec tous les appareils de la flotte, pas qu’avec un seul en particulier.
7.2 – Nous essayons de répartir équitablement le nombre d’heures de vol réalisées par chacun de nos avions. Ainsi, nous mettons régulièrement en maintenance certains avions. Le pilote doit par conséquent vérifier le statut des appareils avant chaque vol et choisir un appareil valide et disponible à l'emplacement où il se trouve. Il est préférable de voler en priorité avec les avions ayant le moins d’heures de vol.

8.1 – Excepté lors d'évènements, de tours, de vols spéciaux, de vols convoyage ou de vols de positionnement, le pilote se doit de faire des rotations complètes, c'est-à-dire qu'il ne peut pas faire juste un vol aller. Il doit systématiquement faire le vol retour également (exception pour les vols à escale dont l'aller peut être différent du retour).
8.2 – Le pilote a une durée d'une semaine (après son vol aller) pour effectuer son retour (exception pour les vols aller de plus de 6 heures dont la durée acceptée avant le vol retour est prolongée à deux semaines).
8.3 – Au-delà de cette échéance, sans justification de son incapacité à effectuer le vol auprès de la compagnie (par email à l’adresse pilotes@airsimilan.com*), le pilote sera automatiquement téléporté à sa base (comme l’avion) ; le vol aller sera supprimé de la base de données et ne sera donc pas comptabilisé. En cas de récidives, le pilote s’expose à un licenciement de la compagnie Air Similan.
8.4 – Le pilote doit impérativement repartir de là où il était précédemment. À titre d’exemple, après avoir effectué un CDG - MRS, il devra repartir de MRS vers CDG.

9.1 – Les routes opérées par Air Similan sont nombreuses et diverses. Elles sont consultables sur la page de notre réseau. Un moteur de recherche d’inspiration de voyage permet aux pilotes de trouver des idées de prochaines destinations.
9.2 - Les pilotes ont pour devoir de voler sur ces routes avec les numéros de vols correspondants, ainsi que les callsigns assignés lors de la réservation des vols. Si plusieurs pilotes réalisent le même vol simultanément sur le même réseau, ils devront chacun utiliser comme callsign ATC leur Crew ID Air Similan personnel.

Rapport de vol

10.1 – Chaque vol opéré avec Air Similan doit être clôturé via un rapport de vol. Sans rapport de vol complet sur le site d’Air Similan, le vol ne pourra être accepté. Un replay IVAO, VATSIM, ProjectFLY… ne pourra remplacer le rapport.
10.2 – Tout incident, aussi petit soit-il, doit être mentionné sur ce même rapport. Il s’agit seulement d’avoir des traces et de garder un suivi sur l’état de notre flotte. Une erreur reconnue et signalée sera davantage susceptible d’être pardonnée.
10.3 – Tout rapport de vol dont la vitesse verticale à l’atterrissage est inférieure à -600 ft/min doit obligatoirement être accompagné d’un commentaire dans le rapport de vol, sous peine du refus immédiat de celui-ci.
10.2 – La sécurité de nos passagers et équipages est notre priorité. Favoriser la sécurité à la ponctualité. « Mieux vaut un retard qu'un désastre » (Chesley Sullenberger).

Grades et Miles

11.1 – Tout pilote augmente son nombre d’heures de vol à chaque vol réalisé. Celui-ci obtient des grades au fur et à mesure de ses vols réalisés. Ces grades, affichés sous la forme d’un badge sur le profil du pilote, donne accès à certaines fonctionnalités supplémentaires, comme la possibilité de réaliser des vols de convoyage par exemple.
11.2 – À chaque vol réalisé, le pilote cumule également des Miles, une sorte de monnaie virtuelle propre à la compagnie. Au bout d'un certain nombre de Miles obtenus, le pilote pourra par exemple les échanger contre d'autres qualifications afin de voler sur d'autres appareils.

Réseau et hors-ligne

12.1 – Voler en réseau (IVAO ou VATSIM) n’est pas obligatoire. Le pilote peut voler hors-ligne. Néanmoins, en volant hors-ligne, le pilote ne récupère que 75% des Miles de son vol ; les 25% restants sont perdus.
12.2 – Le tracker d’Air Similan demande aux pilotes de renseigner au préalable le réseau sur lequel ils effectuent le vol. Indiquer le mauvais réseau (choisir « IVAO » à la place de « VATSIM » par exemple) ou indiquer voler en ligne en volant hors-ligne (choisir « IVAO » à la place de « OFFLINE ») est formellement interdit. Sans remarque, le rapport de vol sera automatiquement supprimé.

Droits et devoirs supplémentaires

13 – Le pilote doit consulter régulièrement la Newsroom d'Air Similan pour prendre connaissance de toutes les nouvelles informations concernant le fonctionnement de la compagnie aérienne, l'ajout d'appareils à la flotte ou bien l'ouverture de nouvelles routes.

14 – Le pilote peut soumettre des idées de routes et d’amélioration à la direction d'Air Similan.

15 – Le pilote doit si possible se rendre disponible pour les réunions organisées par la direction.

16 – Les insultes, l’incitation à la haine, le racisme, l’homophobie, la discrimination ou toutes autres paroles pouvant heurter la sensibilité d’autrui sont strictement prohibées au sein de la compagnie et lourdement sanctionnées.

17 – Les pilotes peuvent contacter la direction d’Air Similan à tout moment par email à l’adresse pilotes@airsimilan.com* que cela soit pour des suggestions, des remarques, des questions, des problèmes, etc. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre et de vous assister. 

18 – Le présent règlement doit être consulté régulièrement par les pilotes. Effectivement, celui-ci peut être soumis à des modifications à tout moment sans préavis. Les modifications entreront en vigueur à compter de leur mise en ligne. Les modifications sont acceptées sans réserve par toute personne présente dans la compagnie ou souhaitant l'intégrer à compter de leur mise en ligne.

*L’adresse email pilotes@airsimilan.com est exclusivement dédiée aux pilotes de la compagnie. Les postulants et personnes externes à Air Similan doivent utiliser l’adresse email publique contact@airsimilan.com.